• Les Cours de chant Moderne - Paris

Blog "La Minute Technique"

Blog "La Minute Technique"

Les différentes méthodes d'apprentissage du chant

Les différentes méthodes d'apprentissage du chant

On se rend vite compte en surfant sur le web au travers de sites de professeurs ou de forums, que l'apprentissage du chant et de la technique vocale n'est pas standardisé, qu'il n'y a pas une seule approche, une seule méthode.

Et c'est tant mieux.

Mais alors, comment s'y retrouver, quelles sont ces méthodes et en quoi consistent-elles ?

Les « cours de chant » se déclinent en cours individuels ou collectifs, en cours d'une heure ou stages de quelques jours, cours de coaching (où est disséqué et critiqué « le chanteur » dans son ensemble - de son jeu de micro à sa prestance scénique), cours d'interprétation axés sur un style en particulier (jazz ou classique) ou sur de l'improvisation, chants polyphoniques, chants traditionnels, chorales etc. Les cours individuels où la technique vocale est abordée sont ceux qui nous intéressent ici.

Plusieurs approches et méthodes existent :

Le classique ayant tenu une place historiquement importante dans la musique, le « Bel canto » c'est-à-dire le chant pratiqué à l'opéra depuis le XVIIe siècle est le plus courant. Même chez des professeurs qui enseignent des styles modernes (pop, rock, r'n'b etc.) les bases de cet enseignement sont présentes. Le chant lyrique a pourtant un code stylistique qui lui est propre. Il répondait, dans les siècles passés, à des nécessités acoustiques d'amplification (le microphone, il y a 200 ans, n'était pas très répandu...).

On reconnait tout de suite un chanteur d'opéra. Ce « son », cette « recette » technique ne se retrouvent pas dans des styles modernes. Pourtant, l'étude du chant classique étant sur le déclin, ses professeurs n'hésitent pas à former des chanteurs de rock avec les méthodes et enseignements qu'ils ont reçus. Si cela fonctionne pour certaines bases, le lyrique se sent démuni pour réaliser des notes puissantes en belting pur (bien que cela existe dans ce style), faire une grosse saturation de métaleux ou produire un son très brillant pour du punk. Parfois, le prof dira, sans pouvoir argumenter, que ces choses là sont nocives pour la voix. Bêtises. En revanche, oui garder un larynx bas comme on le fait en classique pour certaines tâches vocales du moderne peut-être dangereux pour la voix!! (et/ou esthétiquement risible).

Des méthodes aujourd'hui reconnues ont été mises au point ces 50 dernières années pour mieux enseigner les styles modernes.

- Il y a d'abord celles héritées du classique mais adaptées au chant moderne. La respiration ou gestion de l'air reste un élément fondamental, au cœur du processus d'apprentissage. Elle ne se basent pas sur une approche par configurations laryngées (nous en parlerons plus tard). Je pense notamment à la méthode Richard Cross par exemple qui a formé de nombreux professeurs et d'artistes à sa méthode. Je n'en pense pas que du bien pour avoir vu des profs à l'oeuvre dire des âneries et faire réaliser des tâches dangereuses pour la santé vocale.

- La SLS , Speech Level Singing de Seth Riggs, professeur ou coach vocal de personnalités tels Ray Charles, Barbra Streisand, Madonna, Janet Jackson, Stevie Wonder et Michael Jackson. (Est ce que Seth Riggs les a véritablement formés ou leur a simplement donné un ou deux cours….) Elle conserve elle aussi des fondamentaux de la méthode classique. Elle a surtout pour objectif d'homogénéiser les registres en « gommant » les passages et de travailler la voix « mixte ». C'est une méthode controversée pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'elle préconise, quel que soit le registre, une position du larynx « au niveau de parole » ni haute ni basse alors que les recherches en la matière montre à l'évidence que le larynx n'est pas naturellement figé lorsque l'on parle ou chante. L'autre critique à l'égard de la SLS est qu'une seule esthétique est recherchée, voire acceptée, et que de ce fait, elle demeure « fermée ». C'est aussi une méthode qui, et cela rejoint la première critique, ne se remet pas en question , n'évolue pas malgré les découvertes scientifiques de fonctionnement de notre appareil phonatoire.. L'école SLS a fait beaucoup de petits, des sous-méthodes comme Singing Success, qui affirment avoir modifié la méthode mère pour la rendre plus efficace. (ah bon?) Enfin, on peut dire que beaucoup d'enseignants utilisent aussi l'approche SLS, sans pour autant être certifiés. Pour moi, il y a certes quelques bonnes choses mais elle est très incomplète pour qui veut avoir une palette technique élargie.

- Estill Voice Training est une approche crée par Jo Estill. Elle fût véritablement la première dans les années 70 à étudier la voix chantée sous un angle scientifique.

Elle décompose le processus de production vocale en plusieurs éléments (figures) qui, travaillés distinctement, permettent d'optimiser, modifier ou corriger la production vocale. La force de cette approche est aussi qu'elle peut-être autant utilisée pour la voix parlée que chantée. Elle fait la distinction entre la technique et l'interprétation/l'artistique, ce qui la rend utilisable quel que soit le style. Chez Estill, il y a 3 sphères ou 3 systèmes : « power, source and filter ». « Power » serait l'énergie, l'air. « Source », nos cordes vocales qui fabriquent le son. « Filter », le système qui modifie ce son créé par nos cordes pour l'amplifier et lui donner une couleur et une forme. Ces 3 sphères se décomposent elles-mêmes en multiples éléments, ingrédients, des figures. Libre à nous de les utiliser ou pas pour fabriquer un son que l'on souhaite (vocal sets).

Cette approche par décomposition en éléments et le vocabulaire qu'elle utilise est à la base de méthodes comme celles entre autres de Gillyanne Kayes/Jeremy Fisher (Vocal Process), Donna Soto-Morettini et la TCM (qui est une copie francisée d'Estill).

Les travaux d'Estill sont reconnus par les plus hautes institutions mondiales de recherche sur la voix et le chant (notamment la Voice Research Society et la British Voice Association).

Néanmoins, on reproche à Estill Voice Training de ne pas se mettre à jour sur ses connaissances. En juillet 2017, Gillyanne Kayes (ex bras droit de Jo Estill) a donné une conférence ( After Estill – the speech they couldn’t wait to hear) sur le modèle Estill, énonçant certains point de la méthode qui sont inexacts, erronés ou trop simplifiés. En tant que CFP et CMT-C de cette méthode, je peux vous dire que de regarder cette vidéo a été difficile... Beaucoup de choses que j'ai apprise via la méthode et que j'ai enseigné s'avèrent fausses. Preuves scientifiques à l'appui...

De plus, les détracteurs de la méthode estiment qu'il est fondamentalement et physiologiquement impossible d'isoler les structures entre elles et que se faisant, on aboutit à énormément de tensions.

- CVT, Complete Vocal Technique est une méthode élaborée par Cathrine Sadolin. Elle se rapproche d'Estill (dont elle a d'ailleurs suivi la formation...) et repose sur des "modes" (neutral, curbing, edge et overdrive) pour classifier différent type de sons de la voix . Ces "recettes vocales" (ou "qualities" d'Estill) sont basées pour moitié sur la physiologie et pour moitié sur l'acoustique. Elles incorporent plusieurs éléments/ingrédients en même temps sans les distinguer, et en cela s'éloigne de l'approche Estill. L'ouvrage d'auto-apprentissage de cette méthode est très bien réalisé et très complet. Le chapitre sur les effets est excellent. Personnellement, je trouve cette méthode très intéressante mais j'ai du mal à adhérer à cette classification à cause des recettes « toutes faites », dont on n'en sort pas. Dés lors que vous en sortez, que vous créez votre propre recette, vous êtes dans ce que CVT appelle une « grey zone ». La simple existence de ces zones rend pour moi le schéma moins intéressant.

Enfin, on trouve des professeurs freelances, non certifiés par une méthode mais qui les incorporent dans la leur. Cela leur permet de rester libres et indépendants et d'ajouter d'autres courants ou pratiques tels relaxation, sophrologie, kiné, etc ...ou de spécialiser leur cours dans un style. Certains professeurs vont par exemple avoir une approche Estill, mais ne travailler que sur du classique, leur style de prédilection.

Pour conclure, je dirais qu'il n'y a pas de méthode universelle ou une « bonne méthode ». Il y a la méthode qui vous correspond et répond à vos attentes. Il ne faut donc pas hésiter à essayer plusieurs profs, plusieurs approches.

Passionnant non?

PAUSE!! Aidez-nous à partager cet article s'il vous plaît! ;-)

Retour...

A propos

Les Cours de Chant Moderne font parti de L'Atelier de Musique Moderne.

L’Atelier de Musique Moderne est un lieu dédié à l’enseignement et à la pratique des musiques actuelles. Que vous soyez amateur ou semi-professionnel, nous l’avons voulu comme un lieu de rencontres et d’échanges artistiques. Un échange entre nous, votre équipe pédagogique, et vous, nos élèves et musiciens qui venez chaque semaine entretenir votre passion pour la musique.

Infos

Les Cours de Chant Moderne
Vos cours de chant à Paris - Tous styles, tous niveaux -
Pédagogie moderne


65, rue Fondary
75105 PARIS
www.coursdechantparis.fr


Du lundi au samedi de 11h à 20h
Siret: 521 840 850 00023
Email: contact at coursdechantmoderne point fr
Téléphone: merci d'utiliser le formulaire de contact

Page Google +
Page Facebook
Plan Google Map
Conditions Générales de Vente - CGV